Ecole de lutherie Internationale "Gauthier Louppe" - Marche-en-Famenne | Belgique | Tel: +32(0)84.44.59.50

Le Violon "Vent de Liberté" 1999


Ce travail de recherche, de création et de réalisation allie plusieurs disciplines :

- la lutherie (la technique de construction)
- l'art (l'inspiration)
- la science (la connaissance)
- la musique (la sonorité et la technique violonistique)
- la philosophie (la raison d'être de la démarche)

Il a été dit : " ce violon est fragile ! " . C'est évident, mais ce violon n'est pas un outil de travail comme peut l'être un autre violon, il est fait pour être mis dans les mains d'une personne délicate. Si l'auteur avait choisi de réaliser un instrument uniquement fonctionnel, il aurait réalisé un violon "design ".

La grande différence entre les deux est que le "design " simplifie les lignes et les formes, alors que ce qui a
été réalisé les complexifie.


 

Le luthier souligne ceci :

" Cette réalisation est très probablement le reflet de moi-même. Certaines personnes me disaient qu'elles y
voyaient un être compliqué, torturé, tumultueux, etc. Il me semble plutôt y voir quelqu'un en voie de libération
qui se laisse aller à son imagination sans retenue et qui est de plus en plus en possession de ses moyens
pour y arriver. La vie n'est pas simple, tout artiste s'exprime par son art, et par ce mode d'expression, il réalise
peut-être sa propre thérapie.

Je pourrais dire comme DALI, "La grande différence entre un fou et moi, c'est que je ne suis pas fou ".




Ce violon est encore plus fou que le précédent, diront certains, mais qu'est-ce que la folie ?
Que nous fait-elle faire ? N'est-il pas plus fou de suivre les conventions limitatives et restrictives que de vouloir
s'épanouir ?

L'"Eloge de la folie " écrit par ERASME, ce texte vieux de 500 ans reste d'actualité. Il nous propose de
prolonger cette réflexion. Pour être fou dans l'art, il faut en avoir les moyens. Les moyens d'accès sont la
technique, les capacités et le travail acharné.

L'art n'est pas inné, il est composé de 5% de don et de 95% de transpiration.
Un travail n'est jamais fini, il est le fruit d'une recherche antérieure et est la base pour des réalisations futures ".


La vie active bat son plein au sein de l'école, la diversité des nationalités démontre le côté international de ce lieu d'apprentissage. Les étudiants pratiquent sur les 4 niveaux, soit la construction des instruments du quatuor, réalisation de copies historiques et la restauration.

 

lire la suite...


Exposition permanente

Mise en place, elle reconstitue l’atelier du luthier où sont présentées les différentes phases de la réalisation du violon. Une salle est dédiée aux œuvres contemporaines du luthier Gauthier LOUPPE.

Newsletter

Inscription la liste de diffusion

 



 

Ferme de Harzé - Aliments et Matériels pour animaux

Simon Leleux - Percussionist - Percussions orientales

Casadimensa - cours de danse africaine et djembé à Liège

Odette Bijoux - artisant bijoutier à Liège